Астх Галеян

Astgh Galeyan a publié un message sur sa page Facebook, où il est notamment dit ce qui suit : Non, Mikhs, rien ne vient en premier, je te cherchais dans tous les coins de la maison du village, Mikhs, triste où c’était, vide, je suis resté longtemps dans cette partie de la cour, je suis né, je voulais trouver vos empreintes de pas, mais je ne les ai pas trouvées.

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *