Да благословит бог наших солдат

Армения

@AzPostFactum21

« L’agression militaire d’aujourd’hui en Azerbaïdjan est planifiée depuis début novembre.

“Comment?”

1️⃣Quand Aliq Media (pro-occidental) a annoncé dans nos médias début novembre que Nicole signerait un nouveau document le 9 novembre (concession de territoires), une grande campagne a commencé. Le but était de soulever une vague de protestations, ce qui conduirait à l’échec de ce cycle de pourparlers, ce qui s’est passé (Nikol a dit qu’il n’y aurait pas de réunion, les Russes ont dit qu’il y avait une préparation).

2️⃣Par la suite, les manifestations anti-russes s’intensifient en Azerbaïdjan et en Arménie, les publications Facebook ողջ toute la boîte à outils anti-russes est activée.

3️⃣Peu près de Shushi, les Turcs ont tué Martik Yeremyan, 22 ans, et blessé trois civils.

4️⃣ Suivra le cas de Norayr Mirzoyan (lanceur de grenade), qui s’accompagne d’une propagande active en Arménie contre le déploiement de casques bleus russes en Artsakh.

5️⃣Après cela, les tensions frontalières, qui deviennent « bouillonnantes », conduisent au conflit militaire d’aujourd’hui. Bien sûr, la propagande anti-russe atteint son apogée ici aussi, les responsables du gouvernement arménien, mentant qu’ils se sont tournés vers les Russes, commencent à faire du chantage et se vantent de demander de l’aide à d’autres structures et de trouver de nouveaux alliés.

RÉSUMÉ

« La propagande contre les anti-russes ou les casques bleus est dirigée depuis un seul centre, la Turquie, qui est soutenu par le Royaume-Uni et Israël.
« Le but de tout cela est de dévaloriser au maximum l’OTSC et la Russie, en essayant d’impliquer l’Arménie dans les « alliances » occidentales « et de changer l’orientation géopolitique de notre pays ».

@AzPostFactum21 :

Rate article
Add a comment